Abandonware - telechargement

Accueil > Jeux > Wasteland

Wasteland

Proposer un test

Description du jeu

Wasteland, ancêtre spirituel de la série Fallout et d’une bonne partie des jeux-vidéos post-apocalyptiques tels qu’on les connait de nos jours. Je m’explique : Wasteland sort en 1988 sur PC (DOS), Commodore 64 et Apple II, il est alors fortement influencé par plusieurs œuvres. On a eu la sortie de Mad Max en 1979 qui témoigne de la chute de notre société dans une ère de chaos et de violence. De plus, grâce à la pochette du jeu on reconnaît aisément l’influence des développeurs lisant surement les publications mensuels de Watchmen d'Alan Moore publiées de 1986 à 1988 avant de connaître leur première publication intégrale. Or ce qui réunit ces deux références dans le cadre d’un projet tel que Wasteland, c’est le contexte mondiale de l’époque : la Guerre froide. Autant dire qu’on n’imaginait pas le futur en rose en ce temps là. Alors on retrouvera aisément une vision teinté « Guerre froide » dans Wasteland, et c’est ce qui fait son charme.

On reconnait des noms tels que Brian Fargo dans l’équipe de développement, qu’on retrouvera plus tard aux commandes de la série Fallout. Les deux franchises sont donc très liées et on retrouvera pas mal de références à Wasteland dans Fallout 1 et 2, voire même dans Fallout: New Vegas (une forme de retour aux sources de la part d’Obsidian). Le principe dans Wasteland c’est de diriger un groupe de rangers (je vais vous éviter le coup du « Chuck Norris » parce-que j’ai de l’humour) parcourant le désert du Nevada ô combien dévasté; d’un côté, dans ce coin là du globe, les gens ne sont plus trop dépaysés.  Nous sommes donc à la tête de « Hell Razor » et son groupe de Rangers; dés lors, peu d’informations, mis à part un résumé de la situation qu’on peut trouver dans le manuel du jeu : on doit enquêter sur une série de troubles dans le Nevada.

Le jeu datant de 1988, il est donc graphiquement plutôt simpliste et épuré: on se concentrera sur les éléments textuels et les descriptions très orientées jeu de rôle pour apprécier l’univers et parvenir à s’y immerger, à savoir que Wasteland reprend le moteur de The Bard’s Tale sortie trois ans plus tôt. Le jeu demande un « effort » de compréhension pour être appréhender. C’est comme le très bon Baldur’s Gate: il fallait comprendre pour ne pas mourir bêtement au début au point de s’en dégoûter ! Dans le cas de Wasteland, c’est principalement la navigation dans l’interface qui est au début très déroutante: il ne faut pas hésiter à connaître les « raccourcis ». Donc dans Wasteland, si vous ne recommencez pas dix fois et si vous ne lisez pas un peu le manuel ou un guide de jeu, vous allez vous faire mordiller les pieds par une bande d’opossums sauvages et nucléaires (eh ouais, faudrait s’y habituer maintenant). Et Dieu sait que vos Rangers ont des rangers troués et que vous risquez des infections qui vont vous tuez si un gang d’opossums vous bouffe le gros orteil.  La navigation en jeu se fait avec le clavier ou la souris, vous contrôlez un avatar qui représente le groupe se déplaçant sur une carte en vue aérienne. Toutes les actions se font via un menu contextuel.

Le seul gros point noir du jeu est son ambiance sonore absente: on a seulement une légion de petits « bip » dés que vous vous déplacez sur la carte. Autant dire que ça n'aide pas pour l'immersion . Néanmoins, on excuse cette faiblesse en raison de l’époque de développement du jeu.

Pour 1988, Interplay avait ouvert la boîte de Pandore du RPG post-apo qui tâche. Refaire la même chose maintenant s'apparenterait risquer, mais aurait de quoi se vendre aux intégristes.

 


Jeu proposé par barjack.

Les Plus

Contexte
Ambiance
Liberté d'action
Aspect RPG très complet

Les moins

Ergonomie interface
Ambiance sonore

Vos commentaires

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

Liens utiles

Utopia Box : Elle permet de faire fonctionner facilement vos anciens jeux PC grace à une interface conviviale et facile d'utilisation. Elle vous offre la possibilité de stocker vos jeux pour un accés plus simple.
Wikipedia : Vous voulez en savoir plus sur l'histoire du jeu ? Retrouvez plus d'infos sur sa page Wikipedia !

Fiche du jeu

License Abandonware
Année 1988
Hits 129
Editeur Electronic Arts
Catégorie Jeux de role
Lire les messages du forum
Note [Voter]
test
Langue